On partageait un appartement et on se racontait des histoires avant de dormir; on n'habite plus ensemble mais on partage encore nos folies!

mercredi 15 juin 2005

Là où le fer à cheval n'est pas toujours symbole de chance et de réussite

Je viens de passer (perdre?) une bonne demie-heure à lire sur les tournois de fers à cheval au Québec... L'histoire du sport est tout sauf passionnante (qui peut bien s'intéresser au fait que Lucien Lambert est le champion du "tour et un quart" ou que Constant Côté n'avait tellement pas d'amis en 1963 qu'il a remporté le championnat adulte à 14 ans?), et c'est avec tristesse que j'aie appris qu'il y avait encore des tournois d'importance pour désigner le meilleur Québécois dans la discipline! Avoue qu'il est grandement temps que je retourne au travail! :)

2 Commentaires:

Blogger Sophie said...

Plusieurs questions, Djief, mais qui se résument en une seule: POURQUOI? Quand on s'emmerde, je ne sais pas moi, il y a la télé et Debbie Travis, ou l'observation des voisins, ou le comptage de moutons!!!!!

15 juin 2005 à 23 h 08

 
Blogger Djief said...

j'sais bien, mais c'était plus fort que moi... je suis passé du blog des amoureux du français de la cyberpresse, à ça! et j'y suis resté! l'important, c'est mon honnêteté, non?

16 juin 2005 à 00 h 04

 

Publier un commentaire

<< Home